skip to Main Content

Découverte du village de Bouc Bel Air


Aujourd’hui, j’ai décidé de vous emmener en territoire Boucain… Bouc quoi me direz-vous ! Boucain et non boucan…Je vous vois venir . Les jours rallongent et les températures augmentent, j’ai donc voulu jouer les parfaites touristes en Pays d’Aix. J’ai été agréablement surprise de trouver à 7km exactement de chez moi les hauteurs du village de Bouc Bel Air, prêtes à m’accueillir mais surtout prêtes à me revoir bientôt.

balade dans les rues de Bouc Bel Air, je vous explique.

J’ai donc pris mon appareil photo, mon chapeau et mes lunettes .. (Je disais vrai en précisant que j’allais jouer les parfaites touristes.)
C’est après quelques virages depuis l’entrée du village que l’on arrive au sommet de la colline haute de 258m d’altitude et sur laquelle culmine le château.
Après m’être garée très facilement je m’aventure dans le centre du village depuis une grande place qui donne lieu aux rencontres des locaux. Je suis de suite charmée. Il ne manque plus que les cigales. J’aime cet air de vacances entre calme et euphorie des beaux jours, nature et patrimoine historique.
Je me trouve donc entre la chaîne de l’Etoile au Sud et Sainte Victoire au Nord.

Pourquoi Bouc Bel Air ? Le saviez-vous ?


Je n’ai jamais compris, jusqu’à ce que je me rende dans le village, pourquoi avait-on mis : « Bel Air » derrière Bouc. « Bouc » vient du vieux Provençal Baouco qui signifie « petit sommet ». Au vu des hauteurs sur lesquelles se trouve le « petit sommet », je trouve cela plutôt logique.
Et bien saviez-vous que c’est seulement au XXème siècle que « Bel Air » a été rattaché au nom ? La raison est toute simple. Pendant la période des grosses chaleurs à Marseille, l’air était tellement suffoquant que les Phocéens aimaient se retirer dans la campagne de Bouc ou il y avait un « bel air ». Promis je n’exagère rien, parole de marseillaise !

Je longe donc cette place centrale pour aller découvrir la vue que les hauteurs de Bouc Bel Air ont à m’offrir.
Je traverse les terrains de boules –parce que oui c’est aussi ça l’ambiance du Pays d’Aix, et j’admire la vue panoramique.
Vraiment, nous sommes bien dans le Sud !
Entre pleine nature et villages voisins je pourrais rester des heures à admirer ce spectacle. Mais je décide tout de même de flâner dans les rues du village habité par 15 000 Boucains.

Un air de Provence


Oui, je sais, à partir de 5 000 habitants on n’appelle plus cela un village mais une ville. Mais venez, découvrez, arpentez les rues de Bouc Bel Air et vous aurez l’impression d’être dans un village typique provençal. Voûtes, escaliers montants jusqu’au château, murs en pierres, fleurs, oliviers…. Il y a également des panneaux d’informations mettant en avant l’architecture qui régnait il y a bien des siècles. Et puis, pour clôturer le cliché du village provençal, vous rencontrez toujours au détour d’une ruelle déserte, un chat ! Et c’est ce chat qui sera votre guide le temps de cette escapade. Alors faîtes comme moi, prenez vos lunettes, votre appareil photo et découvrez Bouc Bel Air comme vous ne l’aviez encore jamais vu : Surprenant et paisible.

Une chose est sure, puisque j’ai été conquise par le village je suis déjà impatiente à l’idée de parcourir les sentiers pédestres que la ville propose au public.

Je vous assure qu’il est facile d’être conquis par le « petit sommet » où il y a un « bel air« .

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top