skip to Main Content

Le plateau de Manivert et la Chapelle Sainte-Anne de Goiron

Connaissez vous la Chaîne des Côtes ? Située tout au nord du Pays d’Aix, cette chaîne de collines qui traverse les communes de Lambesc et de La Roque-d’Anthéron, offre des panoramas magnifiques et recèle de nombreuses pépites … Alors prise par l’envie de crapahuter au milieu des feuilles d’automne pendant une belle après-midi de novembre, je suis partie découvrir celle dont j’entends tellement parler : La Chapelle Sainte-Anne de Goiron. Suivez-moi, je vous fait découvrir …

Direction le Col Sainte-Anne

Plusieurs points de départs vous permettent de rejoindre la Chapelle Sainte-Anne. Depuis Lambesc, ou encore depuis La Roque d’Anthéron. C’est l’option que j’ai choisie, en empruntant la route Sainte-Anne, qui mène au col du même nom. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler ? Car cette route vaut en effet le détour…. Longue d’envrion 5km, elle vous fera traverser dans sa dernière partie plusieurs épingles avec une pente moyenne de 5.4% (mais attention la pente maximale atteint 21% 😨, sensations garanties !). Bref, une fois tout en haut, un parking vous attend sur la gauche pour poser votre voiture. La ballade sur le plateau de Manivert commence ! 😎

1er arrêt : la Vigie

Depuis le parking, traversez la route Sainte-Anne et partez en direction de La Vigie, sur votre gauche. De là, un magnifique panorama à 360° s’offre à vous : Le Pays d’Aix et Sainte-Victoire, l’Etang de Berre, Marseille, Massif de l’Etoile, et puis de l’autre côté le Luberon, Le Mont-Ventoux, Les Alpilles (…). Prenez une pause et contemplez.

Direction les grottes de La Baume, habitats troglodytes

En redescendant de la Vigie, reprenez le sentier en direction de La Chapelle Sainte-Anne, en face de vous. Sur le sentier, la vue est toujours plus dégagée et apaisante sur les alentours, Sainte-Victoire au loin devant vous. Sur le chemin, vous croiserez un autre point d’intérêt : Les grottes troglodytes de la Baume.

Classé Monument Historique, ces grottes datent des XI-XIII et XVème siècle. Vous pourrez découvrir la façade bâtie, dont la porte est fermée par une grille, ainsi qu’une deuxième entrée juste à gauche, et enfin une tour-escalier.

Ces grottes servirent de refuge aux résistants durant la seconde guerre mondiale, mais aussi d’abris aux pèlerins, de logements ou encore de granges.

La Chapelle Sainte-Anne de Goiron

En poursuivant votre chemin, vous arriverez devant la fameuse Chapelle. Postée au milieu des arbres, cette chapelle Romane fut construite par des ermites directement avec les pierres du plateau de Manivert. Mais ce n’est qu’à partir du XVIème siècle que celle-ci devient un lieu de pèlerinage afin d’y prier Sainte Anne. Ici, l’environnement est calme et apaisant. N’hésitez pas à parcourir le site.

Le mémorial Sainte-Anne

Un peu plus haut, vous tomberez sur le dernier point d’intérêt de ce site, et pas des moindres : le Mémorial aux martyrs et héros de la Résistance. Car c’est ici même qu’un triste épisode a eu lieu durant la seconde guerre mondiale, rendant aujourd’hui ce site si chargé en histoire.

Récit du 12 Juin 1944 : De violents combats vont opposer maquisards (environ 400 hommes, venus se réfugier et se regrouper sur le plateau de Manivert) et les troupes Allemandes, suite à une probable dénonciation. Les Allemands finissent par mettre le feu au maquis, et procèdent à une « chasse à l’homme ». Près de 62 de ces résistants tomberont ici même, fusillés. Ils avaient une moyenne d’âge de 28 ans.

Plus d’informations sur le Maquis de Sainte-Anne

Informations pratiques :

Attention ! L’accès aux massifs forestiers des Bouches-du-Rhône est règlementé durant la saison estivale. Consultez la carte d’accessibilité des massifs avant votre départ sur http://bpatp.paca-ate.fr/.

Pratique : L’accès à la Chapelle Sainte-Anne est possible en voiture, un petit parking d’une dizaine de places vous y attend. Mais attention, vous êtes dans un massif.

Office de tourisme de LambescOffice de tourisme de La Roque d’Anthéron

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top