skip to Main Content

La Pissaladière ? On en fait qu’une bouchée !

(…) « Ils piquent les yeux ? » « Non !! » « Ah, je sais ! Ils se font sauter !! On les couche sur une pâte brisée et on les enfourne la pissaladière ! ». Shrek

Bon, malgré cette fameuse réplique d’un film d’animation bien connu, je ne vais pas vous parler aujourd’hui de Shrek, ni de film (eh oui… pardon pour les cinéphiles), mais bien d’une recette qui sent bon le sud et la Provence ! J’ai nommé : la Pissaladière !

Mais avant de commencer, savez-vous d’où vient le nom de Pissaladière ? 🤔 Non ? Et bien il proviendrait en fait du mot « pissalat » ou « poisson salé » en Provençal… D’où les ingrédients de base de la recette : des anchois, ou du pissalat (mélange d’anchois, de sardine ou de poutine, pilés au mortier, puis macérés-fermentés plusieurs mois dans une grande terrine de terre cuite avec une saumure).

Bon, après les explications, passons à la pratique ! Tous à vos fourneaux ! 🥣

Pour la recette vous aurez besoin de…

Pour la pâte :

  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure boulangère dilué dans de l’eau tiède
  • 10 cl d’huile d’olive

Pour la garniture :

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 oignons blancs ou jaunes (n’ayant plus assez d’oignons jaunes, j’ai utilisé pour cette recette des oignons rouges pour compléter, et c’était très bon aussi).
  • Herbes de Provence
  • 1 boîte d’anchois (taille selon le goût de chacun)
  • 1 bocal d’olives noires de Provence

1ère étape : préparation de la pâte !

Dans un petit bol, versez la levure de boulanger et délayez avec un peu d’eau tiède.

Prenez un grand saladier, et y déposer la farine. Ajoutez ensuite l’huile d’olive puis le mélange de levure et d’eau. Malaxez la pâte à la main, et si besoin rajouter un peu d’eau tiède, de manière à obtenir une pâte souple et élastique.

Couvrez d’un torchon et laissez poser quelques minutes, le temps de la préparation de la garniture.

Place maintenant aux oignons…

Bon, petit aparté, mais quand Shrek nous dit que les oignons ne piquent pas les yeux, et bin on est pas vraiment d’accord avec lui hein ? 😆 D’ailleurs, de mémoire, je crois n’avoir jamais autant verser de larmes que pour la préparation de cette recette (et les recettes à base d’oignons, ça me connaît !!). Enfin, tout ça pour vous dire que si vous aussi vous êtes sensibles à l’épluche d’oignons, préparez vos mouchoirs, car 6 oignons à couper… Ça dégaze !

Avant toute chose, pensez à préchauffer votre four à 180°c.

Ensuite, épluchez et coupez les oignons en morceaux. Versez de l’huile d’olive dans une grande poêle et faire chauffer. Déposer les oignons et les faire confire pendant une bonne vingtaine de minutes. Mélangez régulièrement pour ne pas que ça accroche.

Une fois que les oignons commencent à fondre, versez des herbes de Provence. Continuer à laisser cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes, pour obtenir une sorte de compotée d’oignons.

…puis aux finitions !

Sur une plaque allant au four (ou sur un moule), étalez votre pâte finement. Y déverser les oignons, puis les étaler sur toute la surface.

Rajouter les olives (autant que vous le voulez), puis déposer un filet d’anchois entre chacune (bon, ça vous faites comme vous voulez en fait. Le principal c’est qu’il y ait de l’anchois 😉).

Et maintenant, enfournez pour 30min de cuisson !

La Pissaladière est délicieuse tiède ou froide, accompagnée d’une salade verte assaisonnée (à votre goût).

Bon appétit ! 😋

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top