skip to Main Content

Randonnée sur le sentier de Verdillon

Une randonnée à la fraîche

    Voilà ce qui fait la magie de Gardanne, c’est qu’elle est toujours là où on ne l’attend pas ! Parlons randonnée donc!

Alors que beaucoup associe notre ville à notre paysage industriel (ce qui n’est pas faux et fait partie de notre force), sachez que notre territoire est à 45% boisé. Hééééé oui…Gardanne offre aujourd’hui huit circuits de randonnées pour la plupart de niveau facile et réalisable avec votre clan ! J’adoooore!

Ce matin, je suis allée pour vous marcher sur le sentier de Verdillon. Mais je n’y suis pas allée seule ! Je suis accompagnée de Marcel, guide, formateur et animateur à la GV rando de Gardanne. J’ai fait appel à lui car tout d’abord, il est notre bénévole, administrateur et ami de longue date mais aussi car il est à l’origine de la création de l’ensemble des sentiers de randonnées de Gardanne. Qui pouvait en parler mieux que lui ?

La randonnée est facile, le dénivelé léger (120 m), c’est la balade idéale à faire avec nos courtes pattes. A l’origine, Marcel m’indique que le chemin s’appelait le sentier des Helvelles, petits champignons au chapeau blanc légèrement chiffonné qui poussait à foison sur ce parcours. Mais les trop fortes chaleurs toujours exponentielles auraient eu raison de lui….Donc, maintenant c’est Verdillon !Bah c’est bien quand même hein ? 😊

Ce sentier était autrefois jalonné de bornes en bois valorisant des indications botaniques. Beaucoup ont été malheureusement dégradées mais d’autres ont survécu ! Heureusement, Marcel en connait un rayon et je peaufine ma culture botanique (et je pars de loin 😉). Petites astuces, si vous êtes munis d’un téléphone, l’application Viaplant vous permet d’un click photo de connaitre le nom des plantes ! (Magique !). Je vous la recommande vivement 😉

Les Plus

Mon ressenti lors de cette randonnée pour vous donner envie ? Beaucoup de plénitude, et le plaisir de retrouver mes incontournables « forêt » : le soleil qui se lève sur la colline, les cigales bien sûr, le thym que j’écrase dans mes doigts, quelques jeais magnifiques et même quelques lapins qui traversent le sentier (Hééééééé oui plus il est tôt le matin, plus la nature est bouillonnante…à bon entendeur !). Et puis je découvre quelques pépites, un argousier majestueux, de superbes clematis flammula (je vous avais dit avec l’appli on a l’air tout de suite plus sérieux quand on parle de fleurs 😉) et du millepertuis sauvage (amis druides tout est là !).

Mon coup de cœur ? Facile… Avant d’entamer notre descente qui nous ramènera à notre point de départ de notre randonnée, un plateau comme on peut en voir souvent sur les chemins de notre belle Provence : des cystes, du thym, le soleil, des chênes kermès et… la vue ! Mais quelle vue ! Celle-ci me scotche littéralement. Ici on est ailleurs ! Se dresse devant moi un panorama incroyable courant du Pilon du Roy, aux terrils, le chevalement du Puits Yvon Morandat, les cheminées de la Centrale, le village et la nature omniprésente qui embrasse tout cela. A ce moment précis, voilà ce que je me dis. Gardanne, quelle ville incroyable, entre nature et industries, effervescence de la ville, sérénité des collines, douceur, caractère, qu’elle est belle quand on « la voit », comme ça, avec cette richesse qui la rend si singulière. Elle mérite d’être découverte, vraiment. Gardanne insoupçonnée…cet adjectif lui va si bien !

Je redescends ensuite le kilomètre qui nous sépare du point de départ. Joli moment avec Marcel, joli moment avec Gardanne…

Voilà une belle randonnée dont vous me direz des nouvelles !

Good Ways

Pour y aller ? En voiture à partir de l’Office de Tourisme, reprenez le rond-point des Phocéens puis tournez boulevard Paul Cezanne. Au rond poind tournez sur votre droite sur la D7 route de Mimet puis continuez toujours tout droit jusqu’à ce que vous passiez sur votre gauche La Résidence Les Oliviers, chemin du Claou. A environ 100 mètres, nous vous invitons à vous garer le long de la route côté gauche Chemin Saint Baudille.

A pied : Revenez à l’entrée du chemin Saint Baudille puis traversez la route. Pour rejoindre l’entrée du chemin, nous vous invitons à suivre le balisage jaune dans le sous-bois (sur votre droite quand la route est derrière vous) jusqu’à rejoindre la route et le Canal de Provence. Empruntez les escaliers immédiatement après le canal.

Pour aller un peu plus loin : guide des randonnées de Gardanne en vente à l’Office de Tourisme (5 euros, fait maison 😉)

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Bonjour,
    Votre descriptif montre Gardanne sous un bel angle et donne vraiment envie de venir .
    (Je me permets une petite remarque : l’oiseau dont vous parlez s’écrit: geai).
    Bien cordialement

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire 😉 Gardanne recèle tant de trésors c’est vrai!
      Pour le geai, je le corrige illico.
      Au plaisir, Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top