skip to Main Content

Tarte à la tomate de chez nous !

Ma pomme d’amour, ma petite tomate

       Apéro de dernière minute après une belle journée à la plage ou en montagne ? Envie de sublimer un produit local et d’épater la famille ? Juste envie de manger bien et bon ? (Oui parce qu’après tout c’est la raison la plus simple hein ? 😉) Pas la peine d’aller chercher très loin ! Ici, celle qui fait l’unanimité c’est…c’est…la tomate !! (Facile c’était dans le titre).

Et autant vous dire qu’ici on la sert à toutes les sauces ! Je ne reviendrais pas sur son origine Inca mais en revanche, je vais vous dire pourquoi la pomodoro, la pomme d’amour comme l’ont baptisé nos voisins italiens, est si importante pour nous.

La consécration!

La première raison est celle-ci : considérée de prime abord comme un produit vénéneux, elle reste une simple plante ornementale pendant…trois siècles ! C’est au milieu du XVIIIème siècle que l’on découvre ses vertus de légume-fruit (alors ?). La tomate arrive sur toutes les tables du Sud de l’Europe et les Provençaux sont les premiers Français à la consommer. Hé oui….

Montés dans la capitale pour la fête de la Fédération Nationale du 14 juillet 1790, ils exigent des tomates partout où ils vont. Le restaurant « Les Trois Frères Provençaux » * inscrit les tomates à sa carte et, devant la demande grandissante des consommateurs, les maraîchers des environs de Paris se mettent à la cultiver, avec succès.

Super tomate!

Deuxièmement, et au-delà de nos considérations chauvines, parce-que la tomate, _ quand elle est cultivée au soleil, naturellement cela va sans dire, qu’elle soit jaune, verte, rouge, zébrée, allongée, cœur de bœuf, cerise ou grappe_, est excellente. Charnue, juteuse, sucrée, incroyablement jolie, elle est à la base de centaine de recettes. Et vous l’avez compris, elle est un peu au centre de notre univers culinaire.

Bien sûr, nous vous proposerons de nombreuses recettes au cours de l’année sur notre blog Voyagez chez (pas en hiver on est d’accord !) nous mais commençons par la tarte à la tomate: simple, efficace et drôlement bon !

Au boulot!

On commence par faire sa petite pate brisée. Oui mai-son ! Vous me connaissez maintenant ! Je redis pour les nouveaux arrivants :

Pâte brisée :

Puis, je masse le fond de ma tarte avec de la moutarde (pas trop quand même, vous risquez de perdre vos invités 😉). Petite astuce, les moutardes anglaises très yellow* plus sucrée que piquante plaisent davantage à nos bambinis et donne un petit goût de cornichons, true story! On dispose ensuite quelques tranches de fromage (gruyère, tomme, selon votre goût).

Et là, attention, je ne plaisante pas avec cela, on coupe ses tomates en demi-lune. Pas en rondelles, en demi-lune qu’on vide un peu de son jus. Cela pour deux raisons : votre pâte ne baigne pas dans l’eau et garde son croustillant et c’est mille fois plus jolie 😉

Une pincée de sel, deux tours de moulin à poivre, un filet d’huile d’olive, du thym que vous aurez cueilli au gré de vos balades dans nos collines et si vous en possédez dans votre cuisine, un peu d’origan. Laissez cuire 30 mn à 180° C dans votre four préalablement préchauffé et zou, le tour est joué !

A déguster avec une petite salade et un bon verre de vin du cru* ! Voilà une petite tarte à la tomate dont vous me direz des nouvelles 😉

*Célèbre restaurant parisien de renommée internationale.

*Yellow : jaune

* A consommer avec modération

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top