skip to Main Content

Tornades et sauce au pistou Apéro provençal #1

Parlons Pistou

C’est avec l’arrivée des Génois à Marseille et à Nice à partir de 1850 qu’arrive dans notre Midi, la fameuse sauce « pesto » (prononcez péstou soit pistou qui signifie en génois « piler »). Après l’or jaune qu’est l’huile d’olive, la sauce au pistou fait partie selon moi des must have que vous devez avoir dans votre cuisine, si vous voulez entendre des cigales en ouvrant votre frigo bien sûr…😉

Pour moi, la sauce au pistou, c’est la Provence concentrée dans un jolie bol en terre cuite : des feuilles de basilic frais, de l’ail, de l’huile d’olive et même des pignons si le cœur vous en dit ! Vous trouverez à cette sauce plusieurs versions, et même plusieurs couleurs comme le pesto rosso, mais ma mère m’a toujours dit que le plus simple est souvent le plus efficace !

Si vous voyagez chez nous, vous avez certainement déjà entendu parler de cette sauce « pesto » (je le dis avec l’accent italien cette fois ci, rires), ou l’avez-vous dégusté sur une de nos belles terrasses dans des pasta ou dans la traditionnelle et incroyable soupe au pesto ! C’est bien c’est déjà pas mal ! Mais sachez que cette sauce pesto peut servir à mille recettes ou bien simplement devenir la meilleure amie de votre salade croquante ou de votre tartine de chèvre frais.

A l’attaque

Pour la recette, ce n’est pas très compliqué. Vous trouverez sur nos marchés de magnifiques bouquets de basilic. Laver le et couper les feuilles après l’avoir bien séché. Ciseler le très finement, le mieux étant un doux travail mais énergique au mortier et pilon. Mais j’en conviens si vous voyagez chez nous, vous n’avez peut-être pas pensé au mortier dans votre valise (Ho la blague au contrôle aéroport !!). Ajouter des gousses d’ail (je mets deux gousses généreuses pour un bouquet). Bien sûr, au fur et à mesure de vos tentatives vous affinerez votre propre recette en fonction de votre goût. Quelques tours de moulins à poivre (et même quelques pignons pour ceux qui le veulent) et le travail commence.

Si vous n’avez pas de mortier, utiliser une cuillère assez grosse en bois pour travailler votre sauce. Verser doucement l’huile d’olive, en écrasant votre mix ail-basilic. Le tour est joué ! Rajouter quelques pincées de gros sel. L’huile d’olive doit toujours submergée votre pâte de basilic pour se conserver. Et ce qui est top, c’est que cela se conserve très bien au congélateur !! Ce n’est pas le kiff en hiver après une journée morose, de faire revenir l’été dans son assiette l’espace de 5 mn ?

Ce soir c’est apéro pistou & co!

Ça y est votre sauce est préparée ? Qui vous a dit d’enlever le tablier ? Ce soir c’est apéro ! Et pas n’importe lequel, celui qui vous fera voyager chez nous ! Pour commencer, je vous propose de réaliser des tornades au pistou ! (Y’en a qui disent torsade…ouai bah moi je préfère tornade 😉). Il vous faut :

  • Une pâte brisée (home made please)
  • Votre sauce au pesto
  • Du parmesan râpé
  • Poivre en moulin
  • 1 jaune d’œuf (facultatif)

La pâte brisée maison va vraiment faire la différence. Allez courage, ça va vous prendre 5 mn et vous ne le regretterez pas. Etalez ensuite votre pâte sur une feuille de papier cuisson préalablement farinée. Tartiner généreusement la moitié de votre pâte de sauce pesto. Un voile de parmesan, un tour de moulin à poivre. Puis rabattez la moitié nue de votre pâte sur l’autre. Coupez des lamelles d’environ 2cm et torsadez messieurs dames ! Vous pouvez si vous le souhaitez donner un petit coup de pinceau avec du jaune d’œuf pour les faire dorer mais ce n’est pas obligatoire 😉

Mettez ensuite à cuire vos tornades dans votre four (que vous aurez pensé à préchauffer bien sûr à 220 C°) et laisser les dorer pendant 15 mn. Vos tornades sont superbes, croustillantes et prêtes à être trempées dans une délicieuse tapenade ou anchoïade (lien)

Et bien comme dit le vieil adage « Y’a plus qu’à » !

Voilà des petites tornades au pistou dont vous me direz des nouvelles !!

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top